L'HISTORIQUE
L'ASSOCIATION
COLLOQUES   
ACTUALITES
ARCHIVES ET MEMOIRES
RESSOURCES ET RECHERCHES
L'APLF FINANCE
PHOTOS
ACCUEIL
Un peu d’Histoire à L’APLF ! 
 
L’APLF a célébré en 2017 ses 50 ans lors de l’Assemblée Générale de l’association tenue pendant le XXVème Symposium de L’APLF (MedPalyno 2017, APLE-GPPSBI-L’APLF Symposium). Ce chaleureux moment est archivé sur notre site http://laplf.org/index.htm. Ce fut également l’occasion d’un travail de mémoire et d’archivage pour retracer l’historique de notre association. Pour l’archivage, nous avons pu réunir l’ensemble des livrets de résumés et excursions, ainsi que les volumes édités à la suite des symposia de L’APLF depuis 1973. Le soutien des anciens présidents (nos PPs « Past Presidents ») de L’APLF a été précieux pour replacer les dates de présidence successives depuis la création de l’association en 1967. L’actuel Conseil d’Administration actuel de L’APLF remercie chaleureusement les PPs Edwige Masure, Annick Le Thomas, Jean-Pierre Suc, Jean-Jacques Chateauneuf, Claude Caratini, Jacques-Louis de Beaulieu et Jean-Louis Turon pour avoir partagé leurs informations à l’occasion de cette … itinérance mémorielle ! 

L'Association des Palynologues de Langue Française (L'A.P.L.F.) a été créée en 1967. Régie par la loi de 1901, elle a un caractère purement scientifique, non lucratif et a pour objet d'aider au progrès, à l'illustration, à la représentation et à la promotion de la Palynologie. La palynologie est une science qui s'attache à l'étude des micro-objets actuels et fossiles liés au règne végétal d'origine continentale ou marine (grains de pollen et spores, dinoflagellés, acritarches, chitinozoaires, microcharbons, microfossiles non-polliniques). 
Les buts de l'association sont de développer des sujets d'intérêts communs entre les palynologues, de représenter et de promouvoir la Palynologie. Les fondateurs élus de l'association ont été : Mme Van Campo (Présidente), Mrs Alpern et Deflandre (Vice-Présidents), M. Pons (Secrétaire), Mme Durand (Secrétaire-adjoint) et M. Sittler (Trésorier), Mrs Combaz & Elhai (membres). 

L'association a rassemblé jusqu’à 230 adhérents d'origine diverse : africaine (Congo, Côte d'Ivoire, Nigéria, Zaïre), américaine (Brésil , Canada, Etats-Unis, Mexique), européenne (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Hongrie, Italie, Roumanie, Suède, Suisse), maghrébine (Algérie, Maroc, Tunisie) et moyenne orientale (Arabie Saoudite, Israël). En 2018, environ 70 chercheurs, enseignants-chercheurs, post-doctorants, doctorants et étudiants sont membres de L’APLF et reflètent la diversité des recherches menées en palynologie dans les laboratoires français et dans les pays francophones. 

Fonctionnement 

Les membres du Conseil et du Bureau sont élus pour 4 ans. L'élection des membres se fait à bulletin secret à la majorité de tous les suffrages exprimés (majorité absolue pour le premier tour, majorité relative aux tours suivants). Jusqu’en 2005, les Présidents étaient élus au cours de l’Assemblée Générale. Depuis la modification des statuts de L’APLF en octobre 2005, les Présidents sont élus par les nouveaux Conseils qui co-optent également un membre honoraire étranger. Les votes par correspondance et représentation sont admis. Les animateurs des groupes de travail en activité et le responsable du symposium en préparation sont invités à participer aux travaux du Conseil avec voix consultative.
 
Depuis la création de l'association, 12 Présidents se sont succédés : Mme Van Campo M. (première présidente lors de la création de l’association en 1967, 1967-1971), M. Sittler C. (1971-1975), M. Guinet Ph. (1975-1979), M. Caratini C. (1979-1980*), M. Chateauneuf J.-J. (1980*-1983), Mme Le Thomas A. (1983-1987), M. Suc J.-P. (1987-1993**), M. de Beaulieu J.-L. (1993**-1997), Mme Masure E. (1997-2001), M. Turon J.-L. (2001-2005), M. Servais T. (2005-2009), Mme Sánchez-Goñi M. (2009-2017) et M. Lebreton V. depuis 2017. 
* en 1980 C. Caratini prend la présidence de l'IFPS (Cambridge, juin 1980) et le vice-président de L'APF J.-J. Chateauneuf prend la présidence pour la fin du mandat. 
** en 1991, le mandat de J.-P. Suc est prolongé jusqu'en 1993 afin d’être toujours président de L’APLF lors du 8ème colloque IPC de septembre 1992 qui s'est tenu en France à Aix-en-Provence. 
 
Réalisations 

L'association organise un symposium scientifique tous les 2 ans de 3 à 4 jours, au cours duquel 1 ou 2 excursions sont proposées. Lors de ce symposium se tient l'Assemblée Générale de l'association. Depuis les années 80, les thèmes scientifiques ont été les suivants : Palynologie et corrélation domaine continental, domaine marin (Paris, 1983), Palynologie et milieux tropicaux (Montpellier, 1985), Palynologie, Ecologie, Paléoécologie & Dinoflagellés (Bordeaux, 1987) ; Palynologie et Matières organiques & Traitement des données (Orléans, 1989) ; Biogéographie et Palynologie & La variation morphologique en Palynologie (Caen, 1991) ; Relations Homme-Milieu & Palynologie et événements cycliques (Besançon, 1993) ; Palynologie et Changements globaux (Paris, 1995) ; Biostratigraphie et Systématique (Lyon, 1997) ; Thème libre (Liége, 1999) ; Actuopalynologie et Calibrations ; Systématique, évolution et biodiversité ; Reconstruction et paléoenvironnementales intégrés et Corrélations événementielles et changements globaux (Arles, 2001) ; Thème libre (Bordeaux, 2003) ; Palynologie, Paléolatitudes, Paléoaltitudes (Paris, 2005) ; Les réchauffements climatiques: réponses des écosystèmes et des sociétés (Toulouse, 2007) ; Prospectives en paléontologie et palynologie (Lille, 2009) ; Palynologie et diversités (Meudon, 2011) ; Pollen Biotechnology, Diversity and Function in a Changing Environment (Madrid, 2013) ; Pollen, etc… ; Recherches pluridisciplinaires associant la palynologie à d’autres disciplines (Pontarlier, 2015) ; MedPalyno 2017 (Barcelone, 2017). Les symposia ont réuni L’APLF et d’autres associations européennes comme The Micropaleontological Society à Paris en 2005 , l’Association Paléontologique Française (APF) à Lille en 2009 ; l’Asociación de Palinólogos de Lengua Española(APLE) à Paris en 1995 et à Meudon en 2011. Le XXVIème symposium de L’APLF se tiendra à Bordeaux en 2019, conjointement avec l’Asociación de Palinólogos de Lengua Española (APLE) et le Gruppo di Palinologia e Paleobotanica della Società Botanica Italiana (GPPSBI) sous le label Mediterranean Palynological Societies Symposium (MedPalyno2019). 

En 1992, un trio de palynologues français (Armand Pons, Jean-Pierre Suc alors président de L’APLF et Jacques-Louis de Beaulieu) organisait en France à Aix-en-Provence le 8ème « International Palynological Congress ». Le congrès fut un moment fort pour la palynologie française, rassemblant près de 1000 participants issus de la communauté internationale des palynologues. 

Les publications sous l’égide de l’APLF sont diverses. Les travaux présentés lors des symposiums de Strasbourg (1973) ont été publiés par l’Université Louis Pasteur et le CNRS, ceux de Liège (1977) par la Société Royale de Géologie et des Mines des Pays-Bas, ceux de Paris (1983) dans Sciences Géologiques - Strasbourg. PALYNOSCIENCES a été créée pour publier les meilleurs travaux des symposia biannuels. Le Directeur de la publication était J.-L. Turon. Le premier volume regroupe les articles sélectionnés à la suite du symposium d’Orléans (1989), le deuxième ceux de Caen (1991) et le troisième ceux de Besançon (1993). La politique de publication des institutions de tutelle ayant changé, Palynosciences s’est arrêtée après ces trois volumes. 

Les groupes de travail de l’Association des Palynologues de Langue Française ont permis la publication d’ouvrages collectifs coordonnée par une ou deux personnes. Un atlas des Pollen et spores d’Afrique tropicale est paru en 1974 (Agence de Coopération Culturelle et technique, CEGET, CNRS). Le groupe « Morphologie sporopollinique et nomenclature » a publié un document sur la structure et terminologie de la paroi sporo-pollinique en 1975. Le Groupe « Dinoflagellés » a publié deux Guides Pratiques pour la détermination de kystes de dinoflagellés fossiles : le complexe Gonyaulacysta en 1986 (Mémoires Elf Aquitaine, 12) et les genres à processus et à archéopyle apical (collection scientifique BRGM édition, 2004). En 2017, L’APLF a apporté son soutien financier pour la traduction anglaise d’un ouvrage sur le stratotype aquitanien. 

La communauté francophone des palynologues de L’APLF couvre de vastes champs de recherches et participent à de nombreux projets nationaux, internationaux (IGBP, IGCP, PAGES, PEP I et III, campagnes océanographiques IMAGES, ODP...) et à des programmes d'échanges. Elle travaille fréquemment en collaboration avec d'autres disciplines ; en sciences de l'environnement avec la botanique, l'allergologie, la climatologie, l'écologie, la géographie, la préhistoire ; en science de la terre avec la sédimentologie, la paléontologie, la biostratigraphie, la géochimie, la géochronologie, la stratigraphie séquentielle; en science de la vie avec la biochimie, la biologie cellulaire et l’océanographie. 

La palynologie est la seule discipline paléontologique à corréler sur un même échantillon les domaines continentaux et marins. En science de l'environnement, elle joue un rôle majeur dans la reconstruction des climats anciens. Pour ce faire, des banques de données polliniques des plantes représentatives des végétations des climats tempéré, méditerranéen, africain, sud-américains ont été constituées et sont en permanente implémentation. 
 
Edwige MASURE et Vincent LEBRETON 

8th International Palynological Congress, Aix-en-Provence, France, September 6-12, 1992